Survivants autrichiens

« J’ai immédiatement su que j'étais devenue une exclue », se rappelle Lucia Heilman, survivante de l’Holocauste, en évoquant l’Anschluss nazi – l’annexion – de l'Autriche en mars 1938. Maintenant, elle raconte son histoire aux jeunes gens en Autriche.

Des décennies de revendications

Le 12 mars 1938, l’armée nazie envahit l’Autriche et le lendemain, le pays fut incorporé à l’Allemagne. Cette annexion, connue sous le nom d'Anschluss , fut accueillie avec enthousiasme par la grande majorité de la population autrichienne, et rapidement suivie d’actions et d’une législation antisémites et généralisées.

En mars 1938, quelque 182 000 Juifs vivaient en Autriche. En mai 1945, les nazis avaient assassiné plus d'un tiers d'entre eux (65 000), tandis que les autres avaient dû fuir en abandonnant leurs biens. De nos jours, environ 10 000 survivants juifs autrichiens sont encore en vie, dont 450 vivent en Autriche.

Depuis 1953, la Claims Conference mène des négociations avec le gouvernement et l'industrie en Autriche pour obtenir la restitution des biens et l'indemnisation de ces Juifs autrichiens qui ont survécu au nazisme. Pendant des décennies, bien que l'Autriche ait accepté de se plier à de modestes programmes de compensation, le pays a persisté dans sa vision de lui-même, se considérant comme première victime du nazisme plutôt que d’admettre sa complicité durant l'Holocauste.

La campagne intensive menée par la Claims Conference pour obliger l’Autriche à faire face au rôle qu’elle a endossé durant la Seconde Guerre mondiale dans la persécution de son ancienne communauté juive s’est soldée en 2001 par un accord historique.

Aujourd'hui, nous sommes toujours en pourparlers avec l'Autriche pour obtenir des prestations et indemnisations pour les survivants de l’Holocauste encore en vie.

Lucia Heilman a survécu pendant quatre ans dans la clandestinité à Vienne. »Lisez son histoire.

Soixante-dix-huit ans après l'Anschluss, nous poursuivons notre cause. Nous aspirons à une once de justice pour les Juifs autrichiens qui ont réussi à survivre après avoir été persécutés dans un pays qu'ils considéraient auparavant comme leur patrie.

Les Juifs furent obligés de nettoyer les rues de Vienne après l'annexion nazie.
Accueil enthousiaste des nazis par les Autrichiens en mars 1938.